Pour les créateurs et les artistes qui devraient créer plus

Ce mois de janvier là, j’ai pris une résolution simple : créer plus (écriture, vidéos, musique). Cette décision m’a guidé vers les plus beaux moments de mon année. Quel bonheur de donner de soi !

Il existe des milliers de façons de créer : écrire un livre, un article, un poème ou un roman, faire de la photographie, peindre, dessiner, créer des vidéos, des podcasts ou des films, composer de la musique ou écrire des paroles, inventer une chorégraphie, sculpter, bricoler, etc.

Chacun a ses affinités pour une forme de création.
Chacun est plus sensible à une forme d’expression.
Chacun est plus talentueux pour produire un format.

J’aime écrire mes pensées, faire des vidéos et jouer de la musique. Mais la majeure partie de ma vie, je consommais uniquement ce que d’autres avaient créé, plus que ce qui était bon pour moi. J’avais envie de créer plus par moi-même, mais je restais un spectateur inactif.

Quelques mois après ma décision de créer plus, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont lu mes articles et les vidéos de mes voyages ont été vues plus de dix mille fois.

Mais le plus grand changement est dans ma manière de vivre, plus cohérente avec qui je suis et avec ce que je veux faire de ma vie.

Aujourd’hui, je suis plus heureux dans ma vie quotidienne.
Parce que je consomme moins et que je crée plus.
Tout cela d’une manière très simple.

 

L’importance de créer

L’être humain est doté d’un pouvoir de création. Nous sommes tous créateurs, sous une forme ou une autre. Alors quels bienfaits pour ceux qui veulent créer davantage ?

Créer rend heureux – On devient de plus en plus heureux quand on est dans des états de « flow » : ces moments où nous ne voyons plus le temps passer. Être dans un processus créatif nous amène dans cet état de flow qui rend heureux. Quelles sont les activités de création où vous ressentez cette sensation ? Ce peut être des activités que vous ne pratiquez quasiment pas (ou plus).

S’exprimer fait du bien – Cela fait du bien de trouver quelqu’un qui nous écoute vraiment (et n’attends pas son tour pour parler). Créer est une forme d’expression où vous avez tout le temps d’y mettre votre coeur, vos idées, vos pensées et vos sentiments. C’est un temps à part où vous pouvez donner de vous-même au monde, dans un cadre que vous définissez.

Partager une idée – Votre vision du monde ne se répandra pas sans vous . Il n’y a pas de politique de la chaise vide : si vous ne vous y asseyez pas, quelqu’un d’autre prendra votre place. Si vous ne parlez pas, votre interlocuteur écoutera quelqu’un d’autre. Partager ses idées a plus d’impact que de se plaindre de la majorité qui propage du négativisme ou des idées contraires aux vôtres. Créez pour partager votre vision du monde et pour le monde.

Progresser et voir son évolution – On peut attendre d’être parfait pour créer : que notre message ou notre manière de créer soient meilleurs. Mais ceux que nous regardons en modèle le savent : ce n’est que par la pratique que l’on s’améliore. Ce que nous créons aujourd’hui n’est pas une fin en soi, mais un tremplin pour ce que nous créerons demain. Et votre « vous du futur » sera tellement heureux de regarder à aujourd’hui et voir ce qu’il a vécu et créé : voir ce qui l’a amené où il est.

Avoir des retours – Recevoir des retours a bien des avantages : nous encourager par les retours positifs, nous permettre de nous améliorer par les conseils, nous inspirer pour la suite par les questions et même les critiques suscitées.

 

Quand on oublie de créer

Longtemps je n’ai pas répondu à mon envie de créer parce que je restais en une situation de consommateur.

Dans un premier temps, je consommais du contenu de mauvaise qualité : des choses qui ne m’aidaient pas à vivre ce que je voulais vivre. Ce sont ces activités comme regarder la TV, surfer sur les réseaux sociaux ou regarder sans arrêt des séries pour combler le temps.

Ensuite, j’ai réalisé que je pouvais choisir de consommer du meilleur contenu : des reportages sur les voyages et les beautés du monde, des livres qui me donnaient envie de progresser dans ma vie ou des vidéos Youtube qui me font découvrir de nouveaux points de vue.

Mais le constat était le même : passer du temps à consommer (accueillir le monde en moi) sans créer (m’exprimer, donner de moi au monde) engendre un déséquilibre.

C’est peut-être votre cas, dans votre situation.
Avec votre forme de création et avec vos barrières.

Je ne dis pas qu’il est mal de s’inspirer et de prendre le temps de découvrir ce que font les autres.

Mais il y a un seuil contre-productif qui nous enferme dans un état « je créerai ce que j’ai en tête plus tard ». Seuil que beaucoup d’entre nous avons dépassé depuis longtemps.

Il est très simple de savoir si nous consommons trop et ne créons pas assez. Parce que ces personnes-là ont plusieurs caractéristiques :

Elles envient les autres – Ce que vit l’autre ne devrait pas être une source de jalousie. Voir le travail ou le succès de l’autre doit plutôt donner envie, être une source de motivation et d’idées : « Tiens je voudrais écrire ou faire cela demain/quand je rentre ».

Elles savent qu’ils perdent leur temps – Au fond, elles savent très bien qu’elles passent trop de temps avec le superflu sans s’attaquer à l’essentiel. Mais elles se trouvent des excuses (on est tous doués pour se trouver des excuses).

Elles culpabilisent de ne rien créer – Consommer passivement engendre la frustration. C’est malsain mais cette frustration rend la création plus difficile à nos yeux. Le cercle vicieux est en place.

Elles disent qu’elles le feront plus tard – Parce que demain ce sera sûrement plus facile de faire ce qui est bon et important pour moi. Mais même si la solution est simple, ce ne sera pas plus facile demain.

Je dis cela librement parce que c’était mon cas.

Si aujourd’hui c’est un triste constat pour vous de vous retrouver dans ces lignes, c’est un constat libérateur à long terme. Vous vous rendez-compte que vous devez être CRÉATEUR dans votre vie.

La solution est simple : consommer moins (même de ce qui est bon) et prendre du temps pour créer plus.

Et c’est aujourd’hui que tout commence….

 

Conseils pour commencer à créer plus !

Vous pouvez trouver beaucoup de petites astuces pour être plus créatifs. Dans ces quelques lignes, j’aimerais vous partager quelques observations générales de l’état d’esprit qui m’aide à créer plus.

Limiter sa consommation – Oui cela sonne campagne anti-tabac, mais on est parfois drogués sans le savoir. Limitez (ou éliminez) votre temps consacré aux réseaux sociaux, à la lecture, à la télé, à l’écoute de musique, aux vidéos. Faites-le juste une semaine, trois jours ou même une seule journée pour évaluer leur influence.

Créer pour soi – Concentrez-vous sur votre bien. Choisissez la forme d’expression et le sujet qui vous correspondent. La joie et le bonheur éprouvés quand vous créez doivent vous donner envie de le refaire le  lendemain. Créer pour VOUS-même.

Accepter l’imperfection – Le résultat importe peu. Votre première création (votre premier texte, votre premier tableau, votre première vidéo) aura des points positifs géniaux, mais votre 200ème création aura toujours des imperfections et sources de critiques. Acceptez l’imperfection.

Célébrer les victoires – Créer pour vous mais acceptez de célébrer les victoires que vous offrent les personnes à qui vous partagez vos créations. Acceptez le petit compliment et savourez le moment où vous franchissez une nouvelle étape. Ce n’est pas le but, mais c’est encourageant.

Avancer à long terme – Chaque création est importante. Même la plus médiocre, parce qu’elle forme un tout avec toutes les autres créations. C’est en observant vos créations en un tout que vous verrez votre évolution et l’importance de votre forme d’expression dans votre vie.

Persévérer – Il arrivera que vous n’ayez plus autant de bonheur pour faire la 23ème toile, mais continuez et cette phase vous aura été bénéfique quand vous serez à la 36ème. Pablo Picasso aurait créé plus de 120 000 oeuvres ! Toutes ne sont pas des chefs d’oeuvres, mais chacune a contribué à ses oeuvres les plus appréciées.

En faire une habitude – Il est plus facile de continuer ce qui fait partie de notre vie quotidienne. N’est-il pas difficile d’arrêter de fumer ou de se lever plus tôt ? Alors donner la même importance dans votre journée au fait de créer quelque chose. Engagez-vous à écrire un article, faire une photo ou faire un dessin par jour. Autre possibilité : engagez-vous à consacrer chaque jour 5 minutes, 1 heure ou une durée comme temps de création. C’est plus concret que dire « Je vais dessiner plus ».

Aménager votre temps de création – Commencez petit en fonction de vos possibilités. Trouvez votre rythme et un moment adéquat dans votre journée ou votre semaine. S’il n’y a pas de moment adéquat, créez-le. Trouvez les conditions qui favorisent votre créativité (heure, lieu, ambiance, etc)

Le faire maintenant – Seuls les actes comptent. Les meilleures idées et les plus belles paroles n’ont de valeur que si on les exécute. Alors commencez – Concentrez-vous pleinement sur la 1ère ligne à écrire, sur les premiers traits à dessiner, sur la première sortie photo, sur la première composition musicale, sur la première vidéo à réaliser.

 

Une proposition entre vous et moi

La meilleure des réponses à cet article, c’est de vous voir décider de créer plus votre propre oeuvre. C’est la plus belle des récompenses et le meilleur des compliments.

Je vous propose de faire cette première création maintenant.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI CES MÉDITATIONS :