Comment prendre de meilleures décisions

Prendre les bonnes décisions est crucial : de ta stratégie dépendra soit la victoire soit la défaite sur le champ de bataille. Établir une stratégie consiste à déterminer ton objectif, à avoir une vision juste de la situation et de tes ressources pour créer un chemin jusqu’à ton but.

On attribue ces paroles à Abraham Lincoln, l’un des plus célèbres présidents des États-Unis : « Que l’on me donne six heures pour couper un arbre, j’en passerai quatre à préparer ma hache. »

Le président qui a aboli l’esclavage aux États-Unis et a permis à son pays de traverser l’une de ses plus grandes crises (la Guerre de Sécession) avait bien compris l’importance de la préparation.

On ne peut se préparer correctement qu’en répondant aux bonnes questions.

But : Quel arbre dois-je couper ?
Situation : Combien de temps ai-je pour le faire ?
Ressources : Quel outil ai-je à ma disposition ?
Stratégie : Comment vais-je me préparer pour réussir ?

Malheureusement, c’est plus facile dans la théorie que dans la pratique. Non pas que nous manquions d’intelligence. Mais nous manquons de discernement quand il s’agit de nous-mêmes.

 

Plus facile à dire qu’à faire ?

L’as-tu aussi remarqué ? Quand un ami t’explique ses difficultés ou ses projets, en quelques minutes tu peux trouver les grandes étapes de sa stratégie. Après quelques questions pour être sûr de bien comprendre son but, sa situation et ses ressources, tu peux cibler des points-clés à débloquer pour qu’il puisse avancer sur son chemin.

Nous voyons plus facilement la paille dans l’œil de notre voisin :
– quelles relations le tirent vers le bas
– quelles mauvaises habitudes l’empêchent de changer
– les actions qu’il pourrait mettre en place pour atteindre son objectif
– ce sur quoi il ferait mieux de se concentrer pour être heureux
– quelle grande cause il devrait défendre
– quelle qualité il devrait développer

Trouve une réponse à chacun de ces points pour une personne que tu connais.

Le recul sur la situation d’un ami permet d’être objectif et d’avoir une vision juste de ce qui est et de ce qui doit être fait.

Parce que nous avons plus de mal à voir la poutre dans notre œil :
– quelles relations me tirent vers le bas
– quelles mauvaises habitudes m’empêchent de changer
– les actions je pourrais mettre en place pour atteindre mon objectif
– ce sur quoi je ferais mieux de me concentrer pour être heureux
– quelle grande cause je devrais défendre
– quelle qualité je devrais développer

Trouve une réponse à chacun de ces points pour ta vie.

Les réponses sont plus obscures quand il s’agit de soi. C’est vrai en répondant à cette série de questions. Mais c’est encore plus complexe au quotidien, lorsque tu es englouti sous les engagements à tenir et les décisions à prendre.

Il y a quelques jours, j’ai fait un exercice avec une personne proche. Nous avons imaginé que chacun pourrait décider de la vie de l’autre pendant un an. L’autre personne prend les décisions pour ma vie et moi pour la sienne.

J’ai alors entendu le plan le plus percutant possible pour ma vie. J’ai entendu ce que je devais faire de manière précise. Au fond de moi, je connaissais déjà les bonnes réponses, mais je n’ai pas osé ou pas pu les exprimer moi-même.

« Où je suis », « où je peux aller » et « comment le faire » est clair du point de vue de mon allié. Sa vision n’est pas perturbée par mon ego, mes émotions, mes craintes, mes envies et ce que je vis au quotidien avec la tête dans le guidon.

Bien sûr, cette personne me connaît extrêmement bien. Dans sa bonté, ce qu’elle a décidé avait pour but mon bien et non le sien.

Prendre de meilleures décisions pour ta vie est tout aussi simple.

Décris avec justesse ta situation :
– qui tu es
– ce que tu fais
– ce que tu veux
– les moyens à ta disposition
– qui ou ce qui te bloque

Décris ton problème ou ton projet avec justesse… mais sans parler de toi.

Décris la situation comme si elle était celle d’une autre personne. Dans ta description, tu peux même te remplacer par ton meilleur ami ou une personne imaginaire.

C’est un exercice qui t’aidera à gagner en recul, en objectivité et donc en pertinence.

Maintenant que ce n’est plus toi le personnage principal de la scène, tu peux le conseiller et l’aider à prendre de meilleures décisions pour sa vie.

Maintenant, tu peux t’aider à prendre de meilleures décisions pour ta vie.

À toi de jouer.
 

VOUS AIMEREZ AUSSI CES MÉDITATIONS :