Avoir des journées de plus de 24 heures

Comment s’inspirer d’un explorateur de l’Arctique et ses journées de 30 heures ?

Un explorateur de l’Arctique racontait comment il a fait pour avoir des journées de plus de 24 heures.

Parti avec un partenaire, l’explorateur et son ami peinaient à arriver au but : le Pôle Nord de nuit à -70°C.

Impossible d’atteindre leur objectif : Les conditions météo étaient insupportables, la fatigue grandissait et les vivres commençaient à s’épuiser.

Comme il faisait nuit presque 24h/24 à cette période de l’année, l’explorateur a changé son horloge biologique et a ajouté des heures à ses journées. Les aventuriers vivraient au rythme de journées de 30 heures.

Avec des journées de 30 heures, les règles du jeu ont changé. Chaque « jour », les explorateurs gagnent 6 heures. Les vivres restants suffisent pour une plus grande durée. Ils ont gagné du temps sur les repas, les repos, le montage et démontage de leur tente, puisque ces activités étaient à faire à des intervalles plus longs.

L’explorateur et son ami ont réussi leur défi.

Comment adapter cette histoire à notre vie quotidienne ?

Que l’heure ne dicte plus notre temps

La première étape consiste à détrôner l’heure de son règne sur la mesure du temps.

Au début de l’Humanité, nos ancêtres percevaient le temps qui passe en observant la nature : le soleil qui se lève et se couche, les saisons de l’année, etc.

Puis ce sont nos montres et nos horloges qui ont pris le relais. On mesure le temps en secondes, minutes et heures. Et pourtant, pourquoi certaines fois le temps semble passer plus vite ou plus lentement ?

Le problème est-il le temps qui passe trop vite ou notre perception du temps qui est basée sur une mauvaise référence ?

J’ai fait une expérience d’une semaine : supprimer toutes les montres et horloges de mon environnement.

J’ai caché toutes les horloges de mon appartement : four, box Internet, téléphone, etc. Impossible de connaitre l’heure sauf si c’est une information que je veux vraiment trouver.

Pour les rendez-vous et autres activités fixés à une heure précise ? Une alarme sur le téléphone et un peu de marge suffisent pour rester ponctuel.

Je réalise vite le grand nombre de fois où je regardais inconsciemment ces horloges pour connaitre l’heure.

Au bout de quelques jours, je me libère de l’heure et je me sens plus détendu et concentré, pendant le travail et les loisirs.

 

Une autre mesure du temps

Il y a une astuce qui existe pour perdre du poids : utiliser des bols ou des assiettes plus petites. On remplit des contenants moins grands, on mange moins et on reste satisfait de se servir une assiette pleine.

Le contenant limite le contenu. J’ai voulu appliquer le principe du « contenant limitant » à mes sessions de travail.

À la place de me dire « Je travaille x heures aujourd’hui » ou « de telle à telle heure », j’ai choisi un contenant comme référence temporelle : la batterie de mon ordinateur.

Quand j’allume mon ordinateur, la batterie est chargée à 100%. Je commence à travailler sur un projet et je sais que je dois finir mes tâches du jour avant que ma batterie soit vide.

Si je fais une pause, je ferme l’ordinateur et je suis moins tenté de procrastiner (je pourrai visiter mes sites préférés après ma session). Ces pauses hors écrans sont d’ailleurs plus reposantes (je peux lire, me poser, passer un appel, marcher, faire du sport, boire ou manger). Et quand est-ce que je fais ces pauses ? Quand je sens mon énergie ou ma concentration diminuer, et non plus quand il est « enfin » 10h, 15h ou autre.

Selon l’agenda, je peux avoir plusieurs sessions de la durée de batterie dans la journée.

 

Trouver son rythme

Comme je limite mon temps de travail sur un contenant choisi et que je base mon rythme de travail sur mon énergie, je suis libre de l’heure et je me sens plus serein.

Tout en étant beaucoup plus productif : se sentir bien et en forme est le meilleur des moteurs pour avancer sur ses projets. Notre énergie est le facteur déterminant de notre réussite.

Tout le monde peut se libérer de l’heure comme mesure du temps.

À vous de trouver votre rythme et le contenant pour mesurer la durée de vos activités, en fonction de votre programme, vos objectifs et votre niveau d’énergie naturel.

 


VOUS AIMEREZ AUSSI CES ARTICLES :