L’art de faire une seule chose à la fois

J’avais décidé de changer totalement de vie… sans grand succès. Jusqu’à ce que je découvre l’Art de faire une seule chose à la fois.

Vous aussi, je le sais, vous avez voulu améliorer votre vie du tout au tout.

Confiant et plein d’espoir, j’ai pris cette décision plusieurs fois dans ma vie. La décision d’en finir avec tout ce qui me freine et de vivre (enfin) la vie que je voulais vivre.

« À partir d’aujourd’hui :
– je ferai attention à mon alimentation
– je ferai du sport
– je me coucherai plus tôt
– j’arrêterai de fumer
– je trouverai une petite amie exceptionnelle
– je lancerai une entreprise
– je lirai plus de livres
– je voyagerai autour du monde
– je deviendrai un meilleur musicien
– je prendrai soin de mes relations
– je serai plus charismatique
– j’apprendrai une nouvelle langue »

Et ma liste s’allongeait au fur et à mesure que j’imaginais ma vie parfaite.

Mais un mois plus tard : pas de changement, sinon peu de changement, du moins aucun changement durable…

Cela vous dit-il quelque chose ?

Au quotidien, le même constat. Il m’arrive d’avoir un éclair de génie : je décide de mettre mon énergie à terminer toutes les tâches en cours. Mais cette motivation ne dépasse jamais les deux jours (et encore, j’exagère pour vous impressionner).

Nous voulons tous être efficaces et bons partout. Mais chaque jour, il y a beaucoup d’activités à faire, de tâches à effectuer et d’engagements à tenir.

Malgré toute notre bonne volonté, nous finissons par être submergés, démotivés et perdus. Le stress, la culpabilité et la déception peuvent nous entrainer dans un cercle vicieux.

Ce n’est pas pour rien qu’une personne sur trois fait un burn out au cours de sa carrière et que la moitié des Français déclarent ne pas avoir assez de temps pour faire leur travail.

Mais il y a une bonne nouvelle…

J’ai réussi à le faire !

J’ai réussi à compléter la quasi totalité de cette liste pourtant impossible à suivre. Je n’ai pas réussi grâce à l’un de mes supers pouvoirs (je peux communiquer avec les animaux mais ça c’est un secret !), mais grâce à l’Art ancestral de faire une seule chose à la fois.

« Quel est cet Art ancestral ? » me demanderez-vous.

Pour le comprendre, je dois d’abord vous parler de ma première voiture.

 

Nous sommes des diesels

Après mon Bac (et accessoirement mon permis), mes parents m’ont généreusement prêté leur ancienne voiture. J’en avais besoin pour mes études sur Strasbourg. Avant de partir, mon père m’a conseillé de laisser chauffer le moteur avant de trop accélérer.

« Moi je suis un diesel, je mets du temps à démarrer mais après je vais loin ».

Avez-vous déjà entendu cette phrase ? Cette réplique d’un autre temps reste vrai : nous sommes tous des diesels. Nous avons besoin de temps pour démarrer.

Que ce soit dans le business, le sport, l’art ou un autre domaine, il y a un temps de chauffe au début de toute activité.

Qu’est-ce que le temps de chauffe ? C’est le temps nécessaire pour se lancer, se décider, se poser, se motiver, se préparer, préparer son matériel et activer son outil principal : le cerveau.

Un sportif s’échauffe avant chaque entrainement.
Un boxeur se prépare physiquement et mentalement avant son combat.

Un artiste fait le vide dans sa tête pour libérer sa créativité.
Un peintre installe son chevalet avant de colorer sa toile.

Un entrepreneur étudie ses priorités avant de commencer sa journée.
Un commercial revoit son pitch avant de prospecter.

Toute activité nécessite un temps de chauffe.

Et le temps de chauffe nous permet de comprendre l’un des plus grands mensonges concernant l’efficacité…

 

Tout faire en même temps ?

« Il y a trop à faire, je suis débordé ! »

Quand nous avons beaucoup à faire, nous faisons une énorme erreur : vouloir tout faire en même temps. Faire plusieurs choses en même temps avec succès, c’est un mythe.

Le « multitasking » est un mensonge dangereux.

« Chérie, je t’aimsdsjd <3é !! Tu mee manqudsd ! »

Le multitasking est un concept né avec le développement des ordinateurs. Ces nouvelles machines étaient capables de gérer plusieurs tâches à la fois. Du moins, nous en avions l’impression…

Parce qu’un ordinateur ne gère pas plusieurs demandes simultanément. Il passe continuellement de l’une à l’autre de manière alternée. Très vite certes, mais l’ordinateur ne fait que switcher d’une tâche à l’autre. Alors pourquoi nous les humains en serions-nous capables ?

Nous ne faisons pas deux choses en même temps : nous jonglons sans cesse, en faisant une chose, puis l’autre, puis la première, puis… vous m’avez compris.

Vous pouvez faire deux choses en même temps. Mais vous ne pouvez pas vous concentrer efficacement sur deux choses en même temps.Gary Keller, auteur de The One Thing

Avez-vous déjà commandé une armée ?

Churchill, Napoléon, Gengis Khan, Simba…

Inutile d’être un grand stratège pour savoir que se battre sur deux fronts divise sa force de frappe et diminue la probabilité de devenir le grand vainqueur.

Parce qu’il y a une perte d’efficacité, de motivation et de force lorsqu’une armée est dispersée.

Idem pour vous.

Chaque fois que vous passez d’une activité à l’autre, il y a un temps de chauffe à respecter. Cette période de transition est une perte de temps, mais aussi d’énergie et de concentration. Votre projet ou votre tâche prend alors plus de temps, le risque d’erreurs augmente et la motivation s’épuise.

Selon le Harvard Business Review, lorsque vous vous éloignez de votre tâche pour en faire une autre, vous augmentez le temps nécessaire pour terminer votre tâche de 25% en moyenne.

Il est temps de parler de l’Art de faire une seule chose à la fois.

 

Une seule chose à la fois

Le secret est de se concentrer sur une seule chose, jusqu’à ce qu’elle soit terminée ou que vous ayez atteint une étape qui a du sens.

De cette manière :
– vous gagnez les temps de chauffe perdus
– vous restez concentré et motivé
– vous obtenez de meilleurs résultats

Cela veut aussi dire que choisir une chose c’est renoncer aux autres. Pour avoir des résultats dans un domaine, je dois mettre les autres de côté.

C’est le même principe pour ma liste pour améliorer ma vie : je me concentre sur un élément pour le développer en priorité. Une fois cet aspect amélioré, je peux me concentrer sur un deuxième aspect. Les progrès du premier rendront le deuxième élément de la liste plus facile à développer. C’est beau !

Par exemple, votre attention est dédié à faire plus de sport. Une fois cette habitude prise, ce sera plus facile pour vous de faire attention à votre alimentation. Votre probabilité de succès est plus élevée que si vous aviez attaqué de front sport et alimentation simultanément.

« Je vais tous les défoncer… mais l’un après l’autre. »

L’Art de faire une seule chose est utile pour les petites tâches comme les grands projets. Voici comment je l’ai appliqué à ma vie…

Se concentrer sur une tâche à la fois – Lorsque je suis en réunion avec un client, je ne prends pas les appels des autres. Lorsque je travaille sur un projet, je ne consulte pas mes emails (et inversement). Ce n’est qu’une fois la vaisselle terminée que je passe à une autre étape de mon ménage. Alors que j’écris ces lignes, je ne fais rien d’autre qu’écrire (à part me balancer sur le dernier album de Parov Stelar !).

Ouvrir un seul onglet à la fois – Testez et vous serez convaincus ! Que je bosse ou que je regarde des vidéos, je garde le minimum de fenêtres et d’onglets ouverts. C’est le meilleur moyen d’aller au bout de ma tâche ou de profiter de mon moment de détente. Si une idée me vient (« Tiens, ça serait marrant d’avoir une chèvre naine ») ou que je veux chercher une info (« Peut-on avoir une chèvre naine en appartement ? »), je prends note sur papier ou sur mon ordinateur, je décide de m’en occuper plus tard et je reviens à ce que je faisais.

Lire un seul livre à la fois – Finissez votre livre avant de passer à un autre. Vous comprendrez mieux l’histoire ou le message apporté par l’auteur. Vous le terminerez aussi plus vite, puisque vous serez totalement dedans. Parfois, je n’ai pas fini un livre et j’ai envie d’en lire un autre, car j’ai l’impression qu’il m’appelle personnellement à l’ouvrir. Tant pis, cela me motive à finir le livre en cours et si j’ai toujours autant envie de lire le second, ce sera toujours le cas quelques jours plus tard.

Parler avec une seule personne à la fois – Avez-vous déjà été dans cette situation gênante ? Vous discutez avec quelqu’un puis une autre personne arrive pour vous parler. Faire le choix d’aller au bout de sa conversation, c’est construire des échanges plus forts, même s’ils sont moins nombreux. Note : ne pas répondre à des appels ou des sms démontre aussi votre respect et votre attention pour la personne en face de vous.

Regarder un seul écran à la fois – Téléphone, tablette, télévision (si vous la regardez encore) ou ordinateur : il existe de nombreuses combinaisons où nous regardons plusieurs écrans en même temps. Se forcer à se concentrer sur un seul écran augmente l’appréciation du moment. Si ce n’est pas le cas, alors faites autre chose, mais rajouter un écran ne vous apportera pas plus de plaisir.

Se lancer dans un seul projet à la fois – Concentrez-vous sur un projet et il sera un tremplin pour les autres mis en stand-by. Je le sens, vous êtes comme moi : vous avez une multitude, presque une infinie d’idées et de projets à réaliser. J’ai décidé de les noter, puis de les oublier si ce n’était pas mon étape du moment. Lorsque plusieurs projets vous tiennent à coeur, rappelez-vous que vous pourrez les réaliser au maximum de leur potentiel si vous les lancez l’un après l’autre.

Vous pouvez appliquer ce concept à tout ce qui constitue votre vie.

Au quotidien comme pour vos grands projets, l’Art de faire une seule chose permet de gagner en concentration, en sérénité et en efficacité.

 


VOUS AIMEREZ AUSSI CES ARTICLES :