Si tu oublies que tu as une vie de rêve

Ce jour-là, ma journée était pourrie…

Alors que nous étions en voyage en Thaïlande, il pleuvait depuis plusieurs jours. Quelle frustration de rester à l’intérieur et de ne pas pouvoir profiter de la piscine, des plages et des beaux paysages.

Plusieurs clients m’avaient ajouté une bonne dose de travail. Cela voulait dire bousculer mon programme bien ficelé pour satisfaire tout le monde.

Peu de personnes avaient regardé ma dernière vidéo de voyage. La vidéo avait été moins vue alors que j’y avais passé un temps record de 7 heures pour le montage.

Je ne me sentais pas en forme. Je me sentais frustré, déçu et déjà fatigué de cette journée.

Peut-être que votre journée aussi est pourrie.
Pour quelque raison que ce soit :

– Quelqu’un vous a déçu
– Vous n’arrivez pas à avancer dans vos objectifs
– Une mauvaise nouvelle vient de tomber
– Un détail empêche que tout soit parfait
– Vous vous sentez simplement mal

Alors, j’ai décidé de raconter ma journée à quelqu’un que je connais bien : moi-même, Joackim. Au Joackim d’il y a 5 ans, le Joackim célibataire et étudiant en alternance à Strasbourg.

Tout d’abord, je lui ai annoncé : « Je suis marié depuis 2 ans avec cette super femme : belle, intelligente et complice avec qui je partage la même vision pour l’avenir. » Le moi d’il y a 5 ans était aux anges !

Ensuite, je lui ai raconté que sa future petite entreprise se porte bien. Son activité lui permettra de vivre et de dégager du temps pour mener des projets créatifs (dont un certain blog…). Joackim d’il y a 5 ans était heureux de savoir qu’il s’en tirerait sans avoir à bosser pour un patron.

Cerise sur le gâteau, je m’adresse à lui depuis la Thaïlande ! Lui qui aime voyager était tout excité à l’idée que ce n’était que le début d’un voyage de plusieurs mois en Asie.

Woaw ! Le moi d’il y a 5 ans aurait tout donné pour vivre ma journée, aussi mauvaise me paraissait-elle il y a quelques minutes.

Je vis la vie de rêve du moi d’il y 5 ans.

Je vis la vie dont je rêvais. Mais je l’ai oublié, parce qu’il est facile de tomber dans le piège facile de la frustration…

 

Quand la frustration vient squatter

Chacun a tendance à être orienté soit sur le passé, le futur ou le présent.

Nous pouvons être porté sur le futur : nous envions l’étape suivante sans prendre le temps de nous rendre compte et de célébrer celle que nous venons d’atteindre.

Nous pouvons être porté sur le passé : nous regardons à ce qui nous manque et à ce que nous avons perdu en route.

Nous pouvons être frustré par le présent : nous nous attendions à différent et nous sommes déçu que tout ne soit pas comme prévu.

Dans chacun de ces trois cas, nous mesurons notre vie avec la mauvaise unité.
Nous regarderons notre vie depuis le mauvais angle.

Et la frustration camoufle les raisons que nous avons d’être reconnaissant.
Et la frustration nous empêche de jouir du moment présent

Alors, comment voir et ne pas passer à côté des joies d’aujourd’hui ?

 

Vous avez la vie dont vous rêviez

Nous vivons la vie dont nous rêvions il n’y a pas si longtemps.

Bien sûr, nous n’avons pas tout obtenu sur notre liste. Mais nous prenons pour acquis ce pour quoi nous aurions tout donné.

Notre vie est une vie de rêve, mais nous avons tendance à l’oublier.

– L’imprévu du voyage nous mine le moral.
Mais il y a un an, nous aurions signé de suite pour vivre cette petite aventure.

– La petite remarque du conjoint nous met en colère.
Mais c’est pour cette personne que nous nous sommes promis de décrocher la lune.

– Une responsabilité nous pèse (travail, famille, projets).
Mais nous étions si impatients de nous en occuper.

Vous avez sûrement d’autres exemples qui correspondent à votre vie.

Un simple voyage dans le passé. Une simple conversation avec le moi d’hier me rappelle tout ce dont je peux être reconnaissant aujourd’hui.

Je peux emprunter une autre démarche, quelque peu semblable :
« Et si je perdais ou n’avais jamais eu cette source de frustration ? »

Et si je perdais les clients qui me feront travailler un peu plus demain ?
Serais-je plus heureux de chercher un job et de me lever pour un patron ?

Et si je voyais cette personne pour la dernière fois aujourd’hui ?
Son petit défaut m’agacerait-il toujours autant ?

Et si je ne pouvais plus marcher ?
Est-ce que je ne regretterais pas les randonnées où j’avais mal aux genoux ?

Et si je n’avais pas pu venir en Thaïlande ?
N’aurais-je pas voulu y être, même s’il pleuvait la moitié du temps ?

Être heureux est notre état émotionnel et non pas une situation donnée.

Le regard que je porte sur ma journée a plus d’impact sur mon bonheur que ma journée elle-même.

Racontons notre journée, nos problèmes et nos frustrations à notre moi du passé. Il vous fera sans doute remarquer que vous vivez une vie dont il rêve !

Apprenons à cultiver la gratitude et la reconnaissance.
Même si nous avons besoin de petits mécanismes pour nous y aider.

Apprenons à dire MERCI !

Crédit photo : Keïna Weiler

 

REÇOIS DIRECTEMENT LES NOUVEAUX ARTICLES
Chaque nouvelle méditation Explore Life atterrit déjà dans la boite mail de centaines d'abonnés. Pas de spam. Pas d'engagement.

ARTICLES QUE VOUS POURRIEZ AIMER